La Légende du Capitaine Moëde

La Confrérie des Corsaires

Pirates

et Flibustiers de la Caraïbe

Qui sommes-nous ?

La Confrérie des Corsaires

Pirates, Flibustiers et Boucaniers de la Caraïbe

Passionnés par l’époque des Corsaires, Pirates, flibustiers et Forbans ainsi que le spectacle vivant, nous avons décidé de les faire revivre la Guadeloupe au 18 e siècle.

Ses écumeurs des mers, comme ils sont souvent appelés, n’ont plus le même prestige, qu’autrefois, mais il faut reconnaître qu’ils sont des exemples de vertus guerrières et d’actes héroïques.

Les corsaires, pirates, flibustiers et forbans appartiennent à notre héritage culturel.

Les Corsaires ont contribué à la renommée de la Guadeloupe pendant la Révolution Française, faisant de la « France », la maîtresse des Mers dans tout l’Atlantique nord.

La Confrérie des Corsaires, Pirates, flibustiers et forbans veut œuvrer principalement à la conservation de ce patrimoine maritime, qu’il soit gastronomique et Historique.

Ses premiers pas

Qui est Antoine Fuët ?

« Capitaine Moëde »

Dans la vielle citée de Narbonne, naît, Antoine Fuët, le 22 Janvier 1759, second enfant de Jean Fuët, maitre serrurier et de Marguerite Cayla son épouse.

Il vit et grandit à Narbonne, où il aide son père au travail de la forge, ce qui va sculpter son corps d’athlète. Très grand pour son âge, les épaules larges sur lesquelles tombe une chevelure noire qui rappelle ses origines espagnoles du côté de sa grand-mère.

Antoine Fuët entre donc à l’École Hydrographique de Narbonne en 1776, une des meilleures de France. Très bon élève, studieux, il n’a aucune difficulté pour aborder les nombreuses matières enseignées. Soixante mois de navigation et neuf mois de service sur les vaisseaux du Roi, étaient en plus de l’enseignement théorique, une obligation pour ces futurs capitaines de la marine marchande.

Antoine Fuët se trouve en Guadeloupe en qualité de capitaine d’un navire marchand. L’île totale tombe aux mains des Anglais, le 22 avril.

Ses premiers pas

Qui est Antoine Fuët ?

« Capitaine Moëde »

Dans la vielle citée de Narbonne, naît, Antoine Fuët, le 22 Janvier 1759, second enfant de Jean Fuët, maitre serrurier et de Marguerite Cayla son épouse.

Il vit et grandit à Narbonne, où il aide son père au travail de la forge, ce qui va sculpter son corps d’athlète. Très grand pour son âge, les épaules larges sur lesquelles tombe une chevelure noire qui rappelle ses origines espagnoles du côté de sa grand-mère.

Antoine Fuët entre donc à l’École Hydrographique de Narbonne en 1776, une des meilleures de France. Très bon élève, studieux, il n’a aucune difficulté pour aborder les nombreuses matières enseignées. Soixante mois de navigation et neuf mois de service sur les vaisseaux du Roi, étaient en plus de l’enseignement théorique, une obligation pour ces futurs capitaines de la marine marchande.

Antoine Fuët se trouve en Guadeloupe en qualité de capitaine d’un navire marchand. L’île totale tombe aux mains des Anglais, le 22 avril.

Événement

Le Festival

des Corsaires de la Caraïbe et de la Méditerranée

Spectacle Vivant

Un fantastique spectacle sur l’histoire des Corsaires et Pirates de la Guadeloupe

Dans un décor grandiose mélangeant Comédie Musicale, cascades, magie, danses, jonglage.

Un spectacle de Corsaires et pirates hors normes. Revivez, entre autre la fabuleuse histoire du Capitaine Moëde.

 

Le Bal des Corsaires

La Féerie de l’Escadre !
Êtes-vous prêt a découvrir l’intrigue et la prise du Galion ?

Musique, spectacle, décors grandioses et innovations…
Avec ce Bal, les Corsaires œuvrent pour le patrimoine Guadeloupéen…

Le concours de Gastronomie

Festival culinaire, concours de cuisine autour du rhum, barbecue

MUSIQUE