Qui sommes-nous ?

La Confrérie des Corsaires

Pirates, Flibustiers et Boucaniers de la Caraïbe…

Passionnés par l’époque des Corsaires, Pirates, flibustiers et Forbans ainsi que le spectacle vivant, nous avons décidé de les faire revivre et la Guadeloupe au 18 e siècle.

Ses écumeurs des mers, comme ils sont souvent appelés, n’ont plus le même prestige, qu’autrefois, mais il faut reconnaître qu’ils sont des exemples de vertus guerrières et d’actes héroïques.

Les corsaires, pirates, flibustiers et forbans appartiennent à notre héritage culturel.

Les Corsaires ont contribué à la renommée de la Guadeloupe pendant la Révolution Française, faisant de la « France », la maîtresse des Mers

La Confrérie des Corsaires, Pirates, flibustiers et forbans veut œuvrer principalement à la conservation de ce patrimoine maritime, qu’il soit gastronomique et Historique.

Dans un souci de conservation du patrimoine historique, nous nous mobilisons autour d’un projet du village Corsaire et du Festival des Corsaires de la Caraïbe et de la Méditerranée, un programme qui permet de faire prendre conscience aux Guadeloupéens et au monde de la richesse du patrimoine et de la nécessite d’œuvrer pour le conserver.

Ce grand rassemblement sera ponctué par des journées de divertissements remplies de simulacres et de célébration de notre culture. Les spectateurs pourront apprécier une série de défilés et un spectaculaire feu d’artifice, des danses de rue, concours de costumes, compétitions sportives, des happy hours, une célébration de la gastronomie et de la musique.

Les divertissements des parcs d’attraction sur les Pirates des caraïbes et le film sur ce même thème connaissent un succès mondial.

Ces Corsaires qui ont connu leur succès en Guadeloupe ont un rôle à jouer dans la promotion touristique de la Guadeloupe ainsi que comme un élément d’attractivité pour le territoire de la Guadeloupe. Nous souhaitons œuvrer pour leur Renaissance autour d’animations et des récits fantastiques.

Préface

 

Ohé Moussaillon !!!

logo la confrerie des corsaire

L’histoire des Corsaires, ou l’épopée des Forceurs de blocus ou encore vaillants successeurs des anciens flibustiers est un phénomène plus transcendant qu’est la guerre de course aux Antilles.

De 1794 à 1810, la guerre de course engagée en institution politique et sociale a détourné la Guadeloupe de son activité de plantation assignée alors par son statut.

L’audace de ses corsaires des Antilles, leurs impudences, fut des plus affligeant pour la Grande Bretagne. L’histoire nous révèle que lorsque qu’un corsaire Français apparaissait, il était le maître.

Nous retrouvons également Joseph Rodigneaux, capitaine de corsaire né à Terre de Haut (Saintes). Grâce à Raphael Bogat, il fit expédier en 1988 soit deux siècles après, le Fond du tribunal des prises de Basse-Terre, (Institué à la fin du XVIII e siècle pour juger les prises faites par les Corsaires de la Guadeloupe) qui se trouve actuellement aux archives départementales de la Guadeloupe.

Les corsaires de la Guadeloupe ont un rôle déterminant dans l’histoire des Antilles. Ils sont les précurseurs qui ont fait de la mer un outil de développement en créant des routes maritimes et commerciales. Ils ont dominé les mers et les océans.

Les corsaires et pirates continuaient la révolution en mer en instaurant des zones de non-droit.

Si aujourd’hui, je suis en capacité de vous parler de ce pan historique, c’est parce que mon histoire avec les pirates et les corsaires a débuté en faisant la connaissance d’une personne en quête d’une vraie saga pour Basse-Terre.

J’avais l’habitude de me rendre à son bureau dans le Chef-lieu de la Guadeloupe, Basse-Terre où nous eûmes à travailler sur des projets de développement. Par un beau matin, elle me parle de son fils qui est le descendant d’un Corsaire. C’est à ce moment précis que le déclic commence !!!

Il s’agit du Docteur Rose-Lee Raqui qui a écrit sur « Léonard Marie SENECAL, un Héros de la période post-esclavagiste de 1848 » aux éditions Nestor. Je voudrais lui dire MERCI et lui témoigner toute ma reconnaissance.

J’ai parfait mes connaissances sur les Corsaires grâce aux travaux : de Michel Rodigneaux, Myriam Alamkan, Saint-Croix de la Rosière, d’Anne Pérotin Dumon, aux Archives Départementales de la Guadeloupe, mais aussi avec le blog la Retraite de Jacky et d’André Nègre qui ont écrit plusieurs ouvrages sur ce thème et qui sont de très grandes qualités.

Après plus d’un an de travail, j’ai souhaité présenter cette démarche qui tourne autour de l’animation et de l’attractivité du territoire et vise à faire connaitre la Guadeloupe pour ces hauts faits historiques au grand public sous cette nouvelle plateforme qui se veut pédagogique, ludique et participatif. Cette médiation numérique est dédiée à tous ceux qui se trouvant dans le monde puissent connaitre un pan de l’histoire de la Guadeloupe et de ses personnages historiques hors du commun.

Cette démarche est librement inspirée par des faits historiques qui entend créer un personnage « Le Capitaine Moëde », de la période corsaire de la Guadeloupe pendant la Révolution Française et du Premier Empire

l’Histoire m’a conduis, mais la Confrérie des Corsaires est le fruit de ma pure imagination pour faire de la Basse-Terre, une île qui fut selon une dépêche de 1756, une République Corsaire.

Un remerciement particulier à l’Association Maripop in qui a accepté de me faire les plans du village gracieusement, à Caroline RIVALAN, Daniel BOERI et Grégory PISCIOTTA qui mettent en lumière et en beauté ce projet sur le site internet.

Mes remerciements vont aussi à ma famille, Bruno CABRERA, Steven LABRANA, Harry MONGAILLARD, Lucette MICHAUX CHEVRY, Marie-Luce PENCHARD, Marie Eugene TROBO THOMASEAU, Sonia PETRO, Laurent LECLERCQ, Isabelle TITE, Edouard BONIN,  Olivier MICHEL, Yves SALAÜN, Elodie HILAIRE, Elodie GIRAUD GIRARD,  Franck CORTO, Rebecca COUPAN, Elodie URANIE, Nicole ERDAN, Valérie CESARUS, Georges BREDENT, Thierry CLAVEAU, Lydie XABRAME, Remi TEISSIER, Albert GILLES, Natacha RAMASSAMY, Laurent DROUIN LE MAY, Aldo CHEVRY, Jean-Claude GLANDOR,Victorin LUREL, Inès BOUCHAUT-CHOISY, Nadia Célini, Laurent MAIRESSE et Rudy BLOMBOU pour leurs conseils avisés.

 

Laurent TAVERNIER

FORMULAIRE D’ADHESION

 

Rejoignez la Confrérie

Validation du formulaire de pré-adhésion

Traitement et enregistrement des données personnelles

2 + 2 =